En primeur
Laisser un commentaire

Best of wine 2015

Comme je ne suis pas plus douée que l’année dernière pour écrire des vœux qui ne sonnent pas faux et que je n’aime pas les bonnes résolutions, je préfère, avant de lancer mon verre vers de nouvelles expériences, me remémorer les sensations fortes de l’année qui vient de s’écouler.

Retour dans la catégorie Tire-bouchon pour sélectionner mes 5 best of wine 2015 !

Mon coup de cœur du 23 janvier, et qui n’a toujours pas été détrôné, est la cuvée Terroirs du domaine Agrapart. Un vin de Champagne (prix 44€) pour un apéro en dehors du temps ou pour un dîner raffiné (voir billet Mon vin du weekend #26).

Cayas de Jean-René Germanier, AOP Valais. Une Syrah d’exception, digne d’une Grande Dame (prix 32€), pour un hymne à la liberté suite aux évènements dramatiques de Charlie Hebdo (voir billet Mon vin du weekend #24).

Bon je vous l’accorde, j’en pince grave pour la Syrah ! On continue avec la cuvée Réserve de Stéphane Ogier. Un Côte-Rôtie de haute volée (prix 50€), pour célébrer le mois de mai, à déguster alanguie sur une jolie nappe à carreaux au bord de la Garonne (voir billet Vendredis du Vin #76).

Un blanc atypique ramené de mon escapade lisboète du mois d’octobre ; Arinto dos Açores par António Maçanita (Fitapreta Vinhos). Une découverte qui est gravée dans mes papilles. Un vin droit comme une ligne tracée au crayon (prix 25€), qui nous propulse sur les flancs du volcan Ponta do Pico (voir billet Mon vin du weekend #47).

Une bouteille pour se replonger dans nos souvenirs d’été. « Sine Sole Nihil » (rien sans soleil) est la phrase qui illustre la cuvée Galets Dorés du Château Mourgues du Grès, AOP Costières de Nîmes. Une expression élégante de Grenache Blanc, Roussanne et Vermentino, au prix tout doux de 7€ (voir billet Mon vin du weekend #42).

infographie 2015

Puisque l’heure du bilan a sonné, voici une infographie résumant les origines des vins que nous avons partagés. Des coups de cœur éclectiques, sélectionnés au gré de mes rencontres, de mes envies, de l’actualité, et qui je l’espère vous ont fait saliver…

Allez, bonne année !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *