Tire-bouchon
Laisser un commentaire

Mon vin du weekend #47

Weekend évasion, je vous emmène au cœur d’un archipel volcanique au large de l’océan Atlantique ; les Açores. Un nom qui évoque la rudesse des éléments, la nature sauvage, des paysages extrêmes et enchanteurs. Un nom qui va dorénavant nous faire saliver…

Arinto dos Açores est un cépage blanc endémique. Ce vin est issu de ceps ayant réussi à s’adapter au terroir très particulier de l’île de Pico : des sols de basalte noir, très peu profonds, soumis aux embruns.

Une empreinte forte du climat pour un retour aux racines.
António Maçanita (Fitapreta Vinhos), jeune œnologue talentueux, s’est intéressé à la terre de ses ancêtres. En collaboration avec la Azores Wine Company, il effectue un travail de recherche sur les origines (historique et génétique) des cépages autochtones de l’archipel (Verdelho, Terrantez, Arinto).

Une cuvée d’exception de 3300 bouteilles numérotées.
Une robe fine, dorée. Un premier nez graphite, puis qui dévoile des notes fruitées (kumquat, mirabelle), de fleurs jaunes, d’épices exotiques (curcuma). Une bouche à l’approche charnue, qui enrobe le palais avant de le titiller de fraîcheur et de minéralité, une belle finale saline.

Un vin blanc atypique, droit comme une ligne tracée au crayon, qui nous propulse sur les flancs du volcan Ponta do Pico. Une découverte qui restera gravée dans mes papilles !

photo-oeufs

Pour un dîner raffiné, accompagné d’une robe en dentelles et d’œufs brouillés aux oursins. C’était fantastique !

Arinto dos Açores, pour un weekend au grand air !

Bravo António !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *