Tire-bouchon
Laisser un commentaire

Vendredis du Vin #76

« En mai bois ce qu’il te plaît ! ». Merci à Nathalie Merceron, auteur du blog Côtes-du-Rhône News, pour ce thème des Vendredis du Vin qui laisse libre court à nos palais.

Alors, puisque je dois boire ce qu’il me plaît (une rude tâche !), je vais déboucher comme ça, sans tralala, une bouteille de Côte-Rôtie, cuvée Réserve, Domaine Stéphane Ogier, 2011.

Pourquoi cette irrésistible pulsion ?
Parce que je revois ce vignoble spectaculaire, comme un jardin suspendu. C’est un vin rare (une mini appellation de 280 ha) et la rareté et l’excellence ont un prix (en gros ce n’est pas donné !). La Syrah, que je surnomme la Grande Dame, est un cépage insoumis, à l’expression variée, qui me fait rêver !

J’ai fait la connaissance du Domaine Stéphane Ogier dans son fief, à Ampuis, lors de mon salon préféré, Découvertes en Vallée du Rhône. Une discussion passionnée et bien sympathique avec ce vigneron qui n’a pas la grosse tête, bien qu’il soit considéré comme faisant partie de l’élite du Rhône septentrional !

La cuvée Réserve est issue de 17 parcelles classées en Premiers Crus, vinifiées séparément puis assemblées élégamment.

Un vin sexy, à la robe rouge pourpre profonde, qui dévoile une expression subtile et affolante d’épices douces, de petits fruits rouges et noirs mûrs, d’un soupçon de grillé (bacon) et d’une pointe florale (réséda). Une bouche charnue, au profil généreux cadencé par une belle fraîcheur, des tanins tendres, une finale longue et racée.

Un Côte-Rôtie de haute volée (prix 50€) que je vais déguster alanguie sur une jolie nappe à carreaux au bord de la Garonne.

Puisque je fais ce qu’il me plaît !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *