Tire-bouchon
Laisser un commentaire

Mon vin du weekend #73

« Ni Rouge Ni Blanc évidemment », un rosé qui porte bien son nom…
Il est en effet ni rouge ni blanc, mais l’originalité de cette cuvée ne réside pas seulement dans son étiquette.

Jean-Marc Brocard, figure de proue du vignoble chablisien, nous a concocté un vin qui aurait très bien trouvé sa place dans Ma sélection de rosés insolites.
Un rosé de Bourgogne, 100% Pinot Noir, du millésime 2013, dans le verre ça donne quoi ?

Une robe aux couleurs de son vécu, rose aux nuances saumonées. Un nez d’une belle complexité, aux notes de bonbons acidulés, pomelos, noyaux de cerise, poivrées. Une attaque pleine et ample en bouche, une fraîcheur étonnante (pour un 2013), mais non moins alléchante.

Une pépite atypique (prix 7,90€), qui mérite d’être à table.
Ses arômes, son volume et sa tension lui permettent de relever bon nombre de défis avec des mets onctueux et savoureux ; un curry de crevettes, des noix de Saint Jacques à la crème et au safran (c’est enfin la saison !), un veau marengo.

« Ni Rouge Ni Blanc évidemment », un rosé fier de son terroir, qui n’a pas le cul entre deux chaises.

Bon weekend !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *