En primeur
commentaire 1

Battle de rosés du Languedoc #2

Comme nous l’avons vu dans mon précédent billet (Battle de rosés du Languedoc #1), le packaging et la couleur d’un vin rosé influencent notre jugement.
Alors, on se concentre, on essaie d’être objectif et on déguste !

apero

Pour un apéro festif :
Rosé de Bessan, cave coopérative de Bessan, IGP Pays de Bessan.
Délic Yeuses, Domaine Les Yeuses, IGP Pays d’Oc.

Deux vins frais, légers, aromatiques, pour accompagner des légumes crus, une tapenade verte, du chorizo, des anchois à l’huile d’olive, des tartines de tomate, mozzarella et basilic.

partouze

Pour un repas les pieds dans le sable :
Partouze, Pierre Cros, Vin de France.

Un assemblage réussi de cépages oubliés avec d’autres plus à la mode pour un rosé délicat à la fraîcheur vivifiante. A déguster avec des langoustines, des pâtes aux palourdes, des tellines en persillade.

repas

De l’apéro au digeo :
Rosé, Mas Belles Eaux, IGP Pays d’Oc.
Château Maylandie, AOP Corbières.
Clos Canos, AOP Corbières.

Des vins élégants, complexes, friands, qui se marieront à merveille avec des charcuteries fines, une parillada de viandes, une paëlla ou du thon rouge grillé.

Pour des accords plus surprenants, je tenterais bien le Mas Belles Eaux avec des encornets farcis, le Château Maylandie avec un colombo de poulet et le Clos Canos avec une soupe de poissons de roche.

Le vignoble du Languedoc nous réserve de belles surprises à de très bons rapports qualité-prix (entre 4,40 et 8€).

Des rosés conviviaux, pour un été empreint de liberté !

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *