Tire-bouchon
Laisser un commentaire

Mon vin du weekend #4

Après cette semaine au pas de course dans le vignoble bordelais, au rythme des dégustations en primeur 2013 (je suis bonne pour un blanchiment des dents), j’ai eu envie de me rafraîchir les papilles gustatives avec un vin blanc made in Allemagne !
Allez, on se retrouve autour d’un Riesling du Doctor Loosen.

Le Doctor Loosen est l’ambassadeur privilégié des vins allemands. Son vignoble, composé de très vieilles vignes non greffées (60 ans en moyenne), se situe sur les terroirs les plus qualitatifs et prestigieux des rives de la Moselle.
Je vous l’accorde, un nom comme ça ne fait a priori pas rêver ! Mais bon, surmontons ces différences culturelles et laissons-nous guider par notre palais.

La cuvée Riesling Bernkasteler Lay 2011 (ne pas me demander la prononciation, merci !) est tout en séduction. Une robe d’un jaune pâle délicat ; un nez fin, élégant, avec des arômes de fleurs blanches, d’agrumes, d’abricot sec et une subtile minéralité; une bouche gourmande, fraîche, avec une belle finale, juteuse, sur des notes épicées.

Un Riesling « Dry » (sans sucres résiduels) qui sera rapidement tombé à l’apéro ou qui accompagnera avec brio curry de poisson, huitres gratinées, sushi, volailles.

L’originalité de déguster un vin allemand issu des plus vieilles parcelles de la Moselle, un produit excellent, tout en dentelle, à 14€, j’achète illico !

Un Riesling gracieux qui vous fera saliver pour un weekend audacieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *