Tire-bouchon
Laisser un commentaire

Mon vin du weekend #78

« Elles » s’appellent Marie-Caroline, Anne-Cécile et Claudine Rozier, trois femmes exceptionnelles à l’origine de cette cuvée spéciale…

Une cuvée spéciale car elle est élaborée uniquement les années où cette parcelle de Merlot, la plus vieille du Château, peut arriver à sa maturité optimale, puis que sa vinification et son élevage de 12 mois en fûts de chêne, lui permettent de s’exprimer avec tact et complexité. Des conditions qui ont été réunies pour ce millésime 2012 et qui m’ont permis de savourer la bouteille numérotée 1267 (sur 1500).

Un nez terrible de notes fraîches (mentholées, poivrées), gourmandes (kirsch, cacao), joliment épicées par un boisage fondu. Une bouche bien ficelée, puissante, à l’attaque suave, puis qui rebondit de vivacité.

« Elles » (prix 12,50€) est un vin de gastronomie, à réserver pour un repas chaleureux avec une canette aux olives, un osso bucco de veau, ou, pour les végétariens, la super recette de quinoa aux légumes d’automne rôtis de ma copine Anne (auteur du blog culinaire Papilles & Pupilles).

Si vous passez dans le coin, sur la rive droite de la Dordogne, à quelques kilomètres au nord de Saint-André-de-Cubzac, vous ne pourrez que remarquer le Château des Arras, qui s’élève majestueusement au milieu des vignes. Ce fut, au 15ème siècle, un poste militaire, c’est aujourd’hui un havre de paix à l’allure d’arche de Noé car les animaux y vivent des jours heureux.

Alors, n’hésitez pas à vous arrêter pour séjourner dans les chambres d’hôtes authentiques, visiter le vignoble, les chais, déguster des vins qui ont du peps, à l’instar des trois filles du Château.

Pour un weekend dynamique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *