Tire-bouchon
commentaires 2

Mon vin du weekend #69

Figurez-vous que j’ai eu l’immense plaisir de dîner à l’Auberge du Vieux Puits et de succomber à la cuisine de Gilles Goujon. C’est à cette occasion que j’ai découvert cette bouteille magnifique…

Avec un grand-père et un grand frère vignerons dans l’Anjou, Olivier Pithon est tombé dans les vignes quand il était petit. Il s’est tout naturellement tourné vers ce métier de passion en 2001 mais un peu plus au sud, à Calce, « un petit paradis entre mer et montagne » dans le Roussillon.

La D18 est le nom de la route pittoresque qui serpente entre Calce et le Col de la Dona, avec, au détour d’un virage une vue sublime sur le Canigou.
Une cuvée issue d’une sélection des plus beaux versants de Grenache Gris et Grenache Blanc, cultivés avec soin sur un terroir de schistes.

Un nez d’une richesse incroyable, des effluves florales (bouton d’or), camphrées, de pierre à fusil, d’eucalyptus. Une bouche juste renversante, qui attaque sur une belle matière, puis se teinte de fraîcheur, avant de s’éterniser pour notre plus grand bonheur sur des notes salines et minérales.

Un blanc d’auteur (prix 33€), « tout donner à mes vignes pour qu’elles me le rendent dans leurs raisins, et dans mon vin », qui exprime la typicité et l’élégance des Terroirs de Schistes.

A réserver pour de belles occasions, à table, avec un petit plat à la hauteur de ce grand vin.

Pour un weekend riche en émotions !

2 Commentaires

  1. rouby dit

    bonjour,
    tu as de la chance d’avoir dégusté les bons mets du chef Gilles Goujon.
    tu étais prés de mes racines.
    bonne journée
    bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *