Tire-bouchon
Laisser un commentaire

Vendredis du Vin #77

Un vin qui me ressemble, telle est l’introspective tâche proposée par André Fuster, auteur du blog Vitinéraires, pour ce Vendredi du Vin du mois de juin.

J’ai trouvé mon Âme Sœur au Domaine Michel et Stéphane Ogier.
Elle provient d’un terroir confidentiel, Seyssuel ; des terrasses de schiste qui surplombent le Rhône.
En IGP Collines Rhodaniennes, elle sait rester discrète ; point d’appellations prestigieuses qui vous en mettent plein la vue.

Elle est issue d’un cépage unique aux rameaux longs et fragiles, difficile à diriger ; la Syrah. Une variété à l’expression multiple, qui sait s’adapter à son public. Elle peut être fraîche, croquante, fruitée, ou racée, profonde, épicée. Parfois, on a même du mal à l’identifier. Elle dépasse largement nos frontières pour nous inviter à la découverte.

Mon Âme Sœur prend soin de sa robe ; un grenat soutenu, brillant, aux reflets violines. Elle respire les fruits confiturés (cassis), la violette, la tapenade noire et les épices (vanille). Sa bouche est droite, savoureuse, tendue. Elle est joliment enrobée de tanins mûrs. Elle n’hésite pas à nous livrer ses arômes complexes (petits fruits noirs, pierre à fusil) qui s’étirent en longueur.

Vous comprendrez bien qu’au vu des circonstances, je ne pourrai pas vous divulguer son prix.
Son caractère n’est pas facile à marier, mais on peut aisément l’accompagner. L’important est de s’en délecter avec plaisir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *