Tire-bouchon
Laisser un commentaire

Mon vin du weekend #39

Alors que Vinexpo 2015 est tout juste en train de remballer sa myriade de bouteilles des quatre coins du monde, me voilà les yeux cernés et les papilles emballées derrière mon ordi. Et je peux vous dire que ce n’est pas facile de se retrouver au calme après tant d’effervescence !

Avant le debrief en bonne et due forme, permettez-moi de vous mettre l’eau à la bouche avec une première pépite : le Château La Chevillardière, AOP Muscadet Sèvres-et-Maine sur Lie, 2014.

J’ai découvert ce vin lors de la dégustation du tonnerre des vins médaillés au Concours Mondial de Bruxelles. Coiffé de sa médaille d’or étincelante, je ne pouvais pas passer à côté !

Une robe d’un jaune pâle lumineux ; un nez délicatement fruité (citrus) et minéral ; une bouche ample qui rebondit de vivacité pour nous laisser un souvenir d’agrumes et de notes minérales.

Un Muscadet étincelant, au petit prix de 5€, qui peut donner la réplique à des poissons grillés, un poulet à l’estragon, un fromage de chèvre demi sec.

Quand la fraîcheur du Melon de Bourgogne se pare de gras et de complexité (due à son élevage sur lies*), il n’y a pas de quoi s’en priver !

Elevage sur lies : cette technique consiste à élever un vin sans le séparer de ses lies (levures mortes) dans le but d’augmenter sa rondeur et ses arômes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *