Tire-bouchon
commentaires 2

Mon vin du weekend #21

Le passage à l’heure d’hiver, l’arrivée des premiers frissons, la razzia sur les chrysanthèmes, les commémorations à nos vaillants poilus, … Vous l’aurez compris, le mois de novembre est loin de me faire rêver !
Alors, pour retrouver un air guilleret, réchauffons-nous les papilles avec la cuvée Valentine Par Valentine du Château Lamothe de Haux, AOP Bordeaux, 2012.

Le Château Lamothe de Haux, situé au sommet d’un coteau argilo-calcaire, est au cœur de la zone géographique de l’Entre-Deux-Mers.
Ici, les femmes règnent en maîtres. Depuis 4 générations, la transmission s’est toujours réalisée par les « filles ». La cuvée Valentine Par Valentine, met à l’honneur la petite dernière !

Ce vin est issu d’un assemblage de Sauvignon Blanc (50%) et d’un cépage plus confidentiel, le Sauvignon Gris (50%).
Le Sauvignon Gris est la version « pink » du Sauvignon Blanc. Issu d’une mutation de ce dernier, ces deux cépages sont très proches excepté au niveau de la coloration de l’épiderme des baies (qui est gris-rose pour le Sauvignon Gris).
Il est cependant beaucoup moins implanté à travers le monde (environ 660 ha de Sauvignon Gris contre 30 000 ha de Sauvignon Blanc). On le retrouve principalement dans le vignoble du Bordelais, en Allemagne, en Bulgarie et au Chili.

Valentine Par Valentine se présente avec une robe jaune pâle aux reflets métalliques ; un nez délicat, frais, qui se dévoile peu à peu sur des notes minérales (pierre à fusil), de petites fleurs blanches (acacia), de fruits (mirabelle, kumquat) et gourmandes (beurrées) ; une bouche à l’attaque veloutée, à la finale fraîche et fruitée, d’une belle persistance.

Un vin de gastronomie, au prix bien mérité (9€), à déboucher avec un couscous de la mer ou un colombo d’agneau.

Une cuvée élégante et parfumée pour une parenthèse printanière !

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *