Autour du vin
Laisser un commentaire

Que boire avec un Petit Pâté de Pézenas ? #1

Le mystère plane toujours sur la recette du Petit Pâté de Pézenas ; du sucré, du salé, mais quoi encore ? Au look plutôt tradi, tel une bobine à la robe dorée, il nous fait saliver et attise le débat.
Je me suis rendue « Aux Palais des Délices » pour essayer d’en savoir un peu plus…

Cette spécialité piscénoise est l’apanage d’un Anglais, Lord Robert Clive, fondateur de l’Empire britannique des Indes, qui séjourna à la fin de sa vie à Pézenas. Accompagné de ses cuisiniers indiens, il est à l’origine du fameux Petit Pâté qui allie avec délice la tradition du sucré-salé, très chère à nos amis anglais, à une pointe d’exotisme apportée par les épices.

photo-devanture-2

« Aux Palais des Délices », Madame Quatrefages m’a gentiment reçue dans l’antre du Petit Pâté de Pézenas pour me raconter une belle histoire ; l’histoire d’une famille qui vit au rythme de sa passion pour ses Petits Pâtés. Ici, point de machines, Madame Quatrefages et son mari sont les seuls et uniques à travailler encore entièrement à la main.

photo-conception-1bis photo-conception-2bis

D’une main de maître, la rondelle de pâte est déposée à l’extrémité d’un petit rouleau de bois puis étirée en tournant délicatement vers le bas afin de lui faire épouser sa forme. Les bobines creuses sont alors fin prêtes pour être garnies de farce avant d’être scellées par un disque de pâte, puis dorées au jaune d’œuf et enfournées.

photo-result-pates-bis

L’originalité du Petit Pâté vient de sa forme en bobine de 4 cm de haut et de 5 cm de diamètre et de sa farce, onctueuse, de couleur brune.

Bien des dégustateurs ont essayé de deviner les aliments redoutables qui se cachent à l’intérieur de cette mystérieuse farce. Mais, selon les dires de Madame Quatrefages et pour avoir moi-même fait passer ce test fatidique à bon nombre de mes invités, certains s’en sont rapprochés mais aucun n’y est arrivé !
Pour les amateurs de jeux culinaires, je vous invite à tenter l’expérience (avant de lire la fin de mon billet !). Sachez que ces délices du palais, sont expédiés dans la France entière.

Les Petits Pâtés se servent tièdes, ils se consomment le plus souvent en entrée mais peuvent aussi être savourés en guise de dessert.
A la dégustation, on est d’emblée séduit par le craquant extraordinaire de la pâte auquel vient s’ajouter la douce tiédeur de la farce au goût complexe. Une farce au grain fin, à la dominante sucrée et épicée puis complétée d’une note animale juste salée.

Une recette mystérieuse qui se transmet « Aux Palais des Délices » de génération en génération. Il y aurait un mélange de viande de mouton finement hachée marinée dans du sucre roux, du citron et un mélange d’épices…

photo-vin-bis

Allez, je vous épargne la peine de prendre un air faussement étonné car oui, j’ai eu l’irrésistible envie de jouer à associer cette petite bobine de caractère avec des vins ; deux blancs, deux rosés, un rouge et un vin ambré.

Lequel remportera la palme de l’accord parfait avec nos Petits Pâtés ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *