En primeur
Laisser un commentaire

Primeurs 2019, un bon plan pour les amateurs de Bordeaux

Après moult rebondissements, la saison 2019 des primeurs se clôture. Retour sur une campagne inédite, qui va faire le bonheur des amateurs de Bordeaux…

La campagne internationale des primeurs est caractéristique du vignoble bordelais. 

Ce rendez-vous annuel de début avril réunit l’ensemble de la planète vin afin de déguster le dernier millésime, encore en cours d’élevage. Suite à cette semaine frénétique, les redoutables notes des critiques vin tombent, les châteaux annoncent leurs prix, puis les transactions vont bon train (pour en savoir plus, voir billet Les primeurs à Bordeaux, quèsaco ?).

Sauf qu’en 2020 le monde s’est arrêté. 

La campagne a été reportée au mois de juin, en mode franco-français, en comité restreint. Même si des dégustations ont été organisées dans les grandes métropoles (New-York, Londres, Bruxelles, Singapour…), que des échantillons ont été envoyés à la presse spécialisée aux quatre coins de l’hexagone, il n’en demeure pas moins que le contexte économique international tumultueux aura des conséquences fâcheuses sur la santé du bordelais…

Primeurs 2019, un rapport qualité-prix imbattable !

Tous les avis sont unanimes, le millésime 2019 à Bordeaux est très beau !
Que ce soit en blanc, rouge ou liquoreux, rive droite ou rive gauche, les conditions météorologiques (été chaud et sec) ont été optimales pour une maturité idéale. 

Il en résulte, des vins bien équilibrés, élégants, aux tanins de qualité, qui seront autant aptes à se livrer dans leur adolescence, qu’à passer haut la main l’épreuve du temps.

Compte-tenu de la situation « difficile », les prix affichent une baisse de 20% en moyenne. Voilà une bonne occasion de redorer le blason de votre cave à vins.

Les bons plans de la maison de négoce Struk-Ohana.

J’ai dégusté les primeurs avec mon ami Alexandre Ohana, qui a repris le négoce familial spécialisé dans la vente de Grands Vins de Bordeaux aux particuliers.
Je vous parle de lui parce que j’ai envie de lui donner un petit coup de main et parce que je pense que cela vaut vraiment le coup d’acheter des primeurs cette année.

Château Angelus, 1er Grand Cru Classé A de Saint-Emilion, Château Canon la Gaffelière, un des rares GCC certifié en bio, Château Branaire-Ducru et Château Beychevelle à Saint-Julien, Château Pape Clément dans les Graves… Il propose une belle sélection de vins à la vente en primeurs.

Tarifs sur demande par mail (contact@la-wine-ista.com).

Pour le rencontrer, rendez-vous mardi 30 juin à 18h30, pour une interview en live sur mon compte instagram @lawineista. A très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *