Tire-bouchon
Laisser un commentaire

Confinement, 5 vins qui m’ont donné du baume au cœur

En cette période extraordinaire, se faire plaisir avec une belle bouteille et des bons petits plats de saison nous aide à garder nos sens en éveil, le sourire aux lèvres. Un mois après le confinement, retrouvez ma sélection de 5 vins qui m’ont donné du baume au cœur…

Clos de Mosny, Domaine de la Taille aux Loups.

Clos de Mosny 2017, AOP Montlouis-sur-Loire, Domaine de la Taille aux Loups.

J’ai eu l’occasion de discuter avec Jacky Blot lors du Salon des Vins de Loire, un vigneron au talent fou, fort sympathique.

Un Chenin Blanc dans toute sa splendeur, à la complexité élégante. Un nez renversant de fleurs sauvages, cire d’abeille, coing, mirabelle, épices douces. Une bouche charnue, à la fraîcheur captivante, d’une longueur inouïe sur des notes minérales.

Un vin blanc pour un grand moment de bonheur, avec un suprême de volaille, un médaillon de lotte aux agrumes, un morceau de Beaufort.

Madame Rêve rosé, Domaine la Vivarelle.

Madame Rêve rosé 2019, Domaine la Vivarelle.

Je ne parle pas souvent de mes vins ici. Ce soir là, avec une tourte aux asperges, thon, sauce tomate, Madame Rêve rosé m’a donné des ailes !

Une cuvée de Grenache Noir et Syrah, réalisée entièrement à la main, élevée sur lies fines afin de lui donner du charme.

Une robe coquette, au rose poudré lumineux. Au nez, l’orange sanguine et la groseille batifolent avec des parfums de coing et de litchi. Une bouche ample et gracieuse, qui virevolte de fraîcheur.

Un vin rosé frais et charnu pour un apéritif dînatoire coloré, avec de la truite fumée, une cassolette d’encornets, des brochettes d’agneau, un chèvre frais, une salade de fraises au basilic.

Vieilles Vignes, Pierre Cros.

Vieilles Vignes 2019, Pierre Cros.

Je vous ai déjà parlé de Pierre Cros, le « Paysan libre » du Minervois, tout simplement parce que je suis fan de ses vins.

Quand ses vieilles vignes centenaires de Carignan Noir se retrouvent dans une bouteille, cela donne un vin tout en gourmandise, aux tanins soyeux, aux nez guilleret d’épices, fruits noirs, cacao, tapenade, réglisse.

Il était tout simplement parfait avec des lasagnes maison. Je l’imagine très bien aussi en compagnie d’un gigot d’agneau, une daube de bœuf aux olives noires.

Les Vignes d’Autrefois, Champagne Laherte Frères.

Les Vignes d’Autrefois, Pinot Meunier Extra Brut, Millésime 2014, Champagne Laherte Frères.

Un cépage unique, le Pinot Meunier, issu de deux vieilles vignes (1947 et 1953), vinifié en fûts de chêne.

Un nez qui témoigne à merveille de ses racines, patiné par son élevage. Un grand moment olfactif où la confiture de mirabelle, le cumin, les agrumes confits, l’herbe séchée se donnent la main. Une bouche étonnante, qui enrobe le palais, avant de le stimuler par sa finale acidulée.

Un champagne de gastronomie, avec une soupe de poissons safranée, des gambas à l’américaine, un poulet sucré salé à l’orange, un vieux Comté.

Les Perles du Paradis, Champagne Faivre.

Les Perles du Paradis, Rosé Extra Brut, Champagne Faivre.

Un assemblage des trois grands cépages champenois, Pinot Noir, Pinot Meunier et Chardonnay.

Un nez excitant de fruits rouges (framboise, fraise des bois), orange sanguine, agrémenté d’une pointe épicée. Une bouche à l’attaque tout en gourmandise, contrastée avec sincérité par une jolie finale ciselée.

Un champagne rosé qui accompagnera avec tact des crustacés, des charcuteries fines, un filet mignon aux airelles, une tarte aux fraises, un carpaccio de fruits de saison.

J’en profite pour vous rappeler de soutenir les petits producteurs, cavistes, restaurants qui font de la vente à emporter, mais je suis certaine que vous le faites déjà.

Santé winelovers de mon cœur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *