Tire-bouchon
commentaires 6

Ma sélection de champagnes pour les repas de fêtes

Parce qu’un repas de fêtes sans bulles serait comme un Père Noël sans sa barbe, voici ma sélection de champagnes qui vous feront virevolter de plaisir !

Cuvée Brut Zéro, Champagne Mandois.

Le plus vif, Brut Zéro, Champagne Mandois.

Un champagne non dosé (sans adjonction de liqueur de dosage, donc contenant très peu de sucre). Dominante de Chardonnay, assemblé avec du Pinot Noir et du Pinot Meunier. Elevage de 4 ans sur lies.

Amatrices et amateurs de champagnes tendus comme un arc, à la bouche cristalline, vibrante de minéralité, à la finale aérienne, cette cuvée est faite pour vous !
D’autant plus que son nez de fruits exotiques, fleurs blanches, abricot, pêche jaune, vous remplira de bonheur !

Un champagne mordant pour l’apéro, avec des mets à la chair onctueuse comme du saumon sauvage fumé ou une truite de Banka.

Prix : à partir de 26€

Cuvée Brut Grande Réserve, Champagne B. Féry-Bertin.

Le plus attentionné, Brut Grande Réserve, Champagne B. Féry-Bertin.

Dominante de Pinot Meunier, assemblé avec du Chardonnay et du Pinot Noir. Millésime 2016. Elevage de 2 ans sur lies.

Quand élégance et gourmandise se donnent la main dans un festival d’agrumes, litchi, mirabelle, poire William, nos papilles en salivent d’avance…
Et elles seront comblées par des bulles évanescentes, un équilibre cajoleur entre gras et fraîcheur, une belle finale minérale.

Une cuvée qui se mariera parfaitement avec des plats à la douceur raffinée relevée d’un brin d’acidité : un foie gras et chutney de mirabelles, un filet de turbot au coulis de mangue.

Prix : à partir de 14,20€

Cuvée Brut Blanc de Blancs Grand Cru, Champagne Billecart-Salmon.

Le plus chic, Brut Blanc de Blancs Grand Cru, Champagne Billecart-Salmon.

Un 100% Chardonnay. Assemblage de 4 grands crus de la Côte des Blancs (Avize, Chouilly, Cramant, Mesnil-sur-Oger). Elevage de 4 à 5 ans sur lies.

Un nez haute couture qui m’évoque une prairie fleurie au printemps, une tarte aux abricots à peine sortie du four, des amandes effilées. Une bouche tout en dentelle, à la fois puissante et légère, des bulles d’une incroyable finesse.

A réserver à des compagnons de table délicats, du caviar, des noix de Saint-Jacques aux agrumes, des langoustines juste saisies.

Prix : à partir de 55€

Cuvée Solarris, Champagne Constantine.

Le plus musclé, Solarris, Champagne Constantine.

Un 100% Pinot Meunier, Brut. Assemblage de vin de l’année et de cuvées à partir de 2009 (technique de la Soléra). Elevage sur lies de 3 ans minimum.

Un nez puissant d’écorces d’oranges, noisette, pâte de coing, curcuma, narcisse. Une bouche ample, concentrée, joliment stimulée par son acidité. Une finale ravissante !

Un Solarris qui appelle des mets de caractère, un Poulet de Bresse à la crème et aux morilles, du Gouda à la truffe.

Prix : à partir de 28,50€

Pour trinquer avec délice aux fêtes de fin d’année ! Santé !

6 Commentaires

  1. C’est noté ! Que des découvertes à part le Billecart, mais que je n’ai jamais goûté donc ça compte pas 😉 merci Audrey !

  2. Coulibaly Désiré dit

    Billecart Salmon est de loin ma plus belle découverte de ces dernières années en matière de Champagne. Une bouteille (brut) m’a été offerte par un ami pour mon anniversaire…. exquis !!!!

Répondre à Brain Moreau Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *