Tire-bouchon
commentaires 2

Mon vin du weekend #66

Ce weekend, l’Espagne s’imprègne du terroir des Corbières !

Une initiative osée d’un languedocien, Laurent Miquel, un vigneron entrepreneur, tombé sous le charme de l’Albariño lors d’un séjour en Galice.
C’est au Château les Auzines, niché sur un plateau rocheux (à plus de 350 mètres d’altitude), au cœur de l’appellation Corbières, qu’il a trouvé le berceau idéal pour son petit nouveau ; un climat ensoleillé aux nuits fraîches sur un sol argilo-calcaire.

A son habitude, Laurent Miquel n’a pas fait les choses à moitié. Pas moins de 14ha d’Albariño ont été plantés et, il a rudement bien fait !

Un vin blanc qui nous offre une palette aromatique peu commune : un bouquet frais et raffiné de fleurs blanches, de fruits exotiques (goyave), d’agrumes (pamplemousse, citron jaune). Une bouche à la tension surprenante pour un palais méditerranéen, qui fait tout son charme. Une ligne épurée, presque cristalline, soutenue par une belle matière.

photo-plat

Un fervent défenseur des apéritifs rafraîchissants ou des repas aux saveurs iodées ; fruits de mer, poissons à chair fine. Je m’en suis délectée avec des conchiglioni aux palourdes, gambas, encornets et noix de Saint-Jacques.

Un vin blanc d’exception au prix doux (12€).

Albariño, tu me colles à la peau !

2 Commentaires

Répondre à La WINEista Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *