Tire-bouchon
Laisser un commentaire

Mon vin du weekend #49

« Les Beaujolais Nouveaux sont arrivés » ! Nous n’avons plus qu’à les goûter…

Hier soir, j’ai fait le tour de mes adresses bordelaises préférées et je n’ai même pas mal à la tête ! Je ne le dirais jamais assez (voir billet Beaujolais Nouveaux, vin primeur, vente de vin en primeur ?), on trouve aujourd’hui des Beaujolais Nouveaux de qualité, bien loin des quilles d’antan aux arômes surpuissants de banane et au palais décousu.

Mon Beaujo n’a rien d’extravagant, mais quand c’est bon il faut le dire ! Il est signé Georges Dubœuf, le négociant familial phare de l’appellation.

Une robe au carmin étincelant. Un nez rassurant de tabac blond, eucalyptus et petits fruits noirs (mûre). Une fine bouche, harmonieuse, ronde, à la longueur étonnante pour un vin primeur.

Retrouvons-nous entre copains, trinquons, ripaillons de pâté en croute, de rosette de Lyon, de saucisson brioché, de brochettes de cœur de canard et de fromage de chèvre frais.

Un vin plaisir (prix 6,35€) pour un weekend qui fait du bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *