Tire-bouchon
commentaire 1

Mon vin du weekend #46

De retour d’une virée parisienne, entre deux nouvelles paires de chaussures et une combi-pantalon trop canon, j’aperçois en filigrane, une bouteille de Sancerre signée Daniel Crochet…

Il est vrai que le sancerrois, terre prodigue du Sauvignon, est avant tout connu pour ses blancs à l’expression unique. Mais qu’en est-il de ses rouges ?

Sur ce petit vignoble, rive gauche de la Loire, on aperçoit des ceps de Pinot Noir. Bien enracinés sur ce terroir d’exception, ils donnent de très beaux vins, élégants et complexes, qui méritent d’être connus et reconnus. Mon petit doigt me dit, qu’à l’aveugle, ils en ont déjà piégé plus d’un !

Une robe au rubis délicat. Un nez éclatant de griotte et de prune, relevé d’une pincée de poivre. Une bouche juteuse, tendue, des tanins fondus, des notes minérales et mentholées.

Un vin apaisant (prix 15,8€) pour une soirée cosy où l’on déguste un filet mignon de porc aux mirabelles à la lumière chatoyante des bougies.

Avis à nos amis parisiens, vous pouvez trouver cette petite merveille dans les caves du Repaire de Bacchus.

Un vin non pas pour un weekend entre copains, mais pour un weekend entre amis !

1 Commentaire

  1. Super article bien tourné qui donne envie de faire du shopping et de déguster ce Sancerre entre amis!
    Bon week-en W

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *