Tire-bouchon
Laisser un commentaire

Mes accords mets et vins de septembre

Ravie de vous retrouver pour une rentrée gourmande ! J’ai décidé de lancer une nouvelle série d’articles consacrés aux accords mets et vins. Tous les mois, je vous proposerai des mariages épanouis entre des cuvées qui m’ont fait craquer et de bons petits plats de saison.
Pour ce mois de septembre, voici ma sélection de 3 vins du Languedoc accompagnés des spécialités culinaires qui vont bien…

Pour se retrouver au bord de l’eau.

Entre l’étang de Thau et la mer Méditerranée, la plus grande appellation en blanc du Languedoc, dédiée uniquement à cette couleur et à un cépage unique le Piquepoul Blanc, vous évoquera les belles soirées estivales du bord de l’eau.

A La Croix Gratiot, Anaïs Ricôme (pour mieux la connaître, voir son portrait) est une fervente défenseuse de ce cépage endémique dont l’énorme potentiel qualitatif mérite encore d’être reconnu.
Dans sa cuvée Bréchallune, elle a poussé le Piquepoul Blanc dans ses retranchements (sélections parcellaires, plus de maturité, élevage sur lies) pour lui faire toucher du doigt l’excellence…

Un nez gai comme un pinson, à la mélodie subtile sur des notes de fleurs blanches, fruits exotiques, agrumes, pêches de vigne. Une bouche bien enveloppée, ficelée par une belle fraîcheur, à la finale longue de bonheur…

Un accord local avec une seiche à la plancha, pour un mariage tout en onctuosité mais non pas routinier, grâce à la jolie vivacité de ce Bréchallune.

Pour rester fidèle au rosé.

Il a enchanté votre été, il ne serait vraiment pas gentil de le laisser tomber à la rentrée ! Le rosé s’invite à votre table avec la cuvée Oros du Château Capitoul.

Un assemblage de Grenache Noir et Syrah qui ont grandi sur un des plus beaux terroirs du Languedoc. Une presqu’île avec vue sur la grande bleue dont le nom signifie « tas de cailloux » en occitan. L’AOP La Clape est un joyau, précieux de ses terroirs arides entourés de pinèdes, rafraîchis par l’air marin.

Un vin vinifié à la bourguignonne (élevage sur lies) qui fera taire les vilains détracteurs du rosé. Un nez merveilleux de fruits rouges, eau de rose, fleurs jaunes, gingembre. Une bouche charnue, complexe, qui s’éternise avec tact…

Un accord coloré avec des petits farcis encore de saison (tomates, aubergines, courgettes), pour un festival de saveurs !

Pour un brin d’humanité.

Il y a des comportements, des styles, qui suscitent parfois des préjugés. Et si on faisait preuve d’un peu plus d’humanité en laissant à chacun la chance de s’exprimer ? 

Avec sa cuvée Les Mal Aimés, Pierre Cros, le Paysan libre du Minervois, a souhaité réhabiliter des cépages anciens démodés. Et quel beau retour en grâce !
Rivairenc, Alicante Bouschet, Aramon, Piquepoul Noir, Morrastel, Carignan Noir, les trop longtemps oubliés du Languedoc, domptés par « ce Terroir de feu » et vinifiés par une main de maître se révèlent ici avec brio.

Un nez enchanteur de cassis, groseille, cerise, tabac blond, baies roses. Une bouche juteuse, qui donne l’impression de croquer des raisins, à la finale de petits fruits rouges acidulés et de réglisse.

Un accord sucré avec une tarte aux figues juste cueillies, pour finir le repas le sourire aux lèvres !

Bonne rentrée 2019 winelovers de mon cœur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *