Adresses d’ivresse
Laisser un commentaire

Le Caveau Ferlus à Tourbes, un bar à vins ancré dans ses racines

La dégustation d’un vin est conditionnée par notre état physiologique et l’environnement dans lequel on se trouve. Comment avoir les sens en éveil quand on ne se sent pas bien ?
Imaginez-vous découvrir un joli rouge du Languedoc dans une ancienne cave vinicole qui sent encore les effluves de son passé… Au bar à vins le Caveau Ferlus à Tourbes, tous les éléments sont réunis pour un voyage sensoriel réussi !

On devine aisément l’agitation qui régnait à l’ombre des grands platanes de l’Avenue de la gare. Au temps où la voie ferrée de la Compagnie du Midi passait par Tourbes afin de relier Pézenas et Béziers. La frénésie qui s’emparait des Tourbains au moment des vendanges, quand les portails en anse de panier des caves s’ouvraient pour accueillir le fruit d’une vie.

Aujourd’hui, au numéro 5 de cette avenue, l’encadrement en pierres de taille de l’ancienne ouverture est toujours là mais le bois a été remplacé par une vitre, afin de remettre en lumière le Caveau Ferlus.

C’est en faisant du rangement dans la cave de vinification de son arrière arrière grand-père que Pascal Rey Saint Martin est tombé sur une bouteille d’Alicante Bouschet datant de 1897. L’idée lui est alors venue de faire revivre l’œuvre de Charles Ferlus, le monsieur très chic sur la photo (voir ci-dessous).

Après une rénovation de plusieurs mois, le Caveau Ferlus a ouvert ses portes en juin 2018. L’histoire de famille continue avec Nancy, la femme de Pascal, et Brigitte, sa maman.
Et quelle réhabilitation ! C’est un lieu magique où les différentes époques se mélangent avec justesse. Des lustres design majestueux éclairent l’allée centrale de la cave. Les anciennes cuves béton ont été ouvertes pour y accueillir des petits salons intimistes. Le vieux pressoir en bois trône à côté du bar au look contemporain.

« J’ai voulu créer un lieu dans lequel je retrouverais ce dont j’ai envie quand je vais dans un bar à vins : des découvertes, des conseils, des produits artisanaux de qualité, de la convivialité ». Un pari réussi, Pascal ! 

Vous y rencontrerez une belle sélection de 160 références de vins du Languedoc-Roussillon. Des tapas concoctées avec des aliments triés sur le volet : les fameux Petits Pâtés de Pézenas de Madame Quatrefages (voir billet Que boire avec un Petit Pâté de Pézenas ?), les poissons fumés du Fumage Artisanal du Sichon, le Bellota de la Maison du Jambon Ibérique des Halles de Béziers, les délices de la Pâtisserie Percheron… Sans oublier la superbe assiette « vegan » cuisinée avec amour et conviction par Nancy.
Le tout dans une ambiance chaleureuse qui invite au partage.

De plus, si vous craquez pour une bouteille (je n’en doute pas !), vous pourrez l’emporter illico parce que le Caveau Ferlus fait aussi caviste.
Si vous souhaitez organiser une soirée privée, une salle de dégustation est disponible pour vos petites et grandes occasions.
Et si vous êtes un mélomane, des concerts (notamment du Jazz) sont programmés tous les mois.

Bref, le Caveau Ferlus n’a pas fini de faire déferler les épicuriens d’un jour ou de toujours !

Contact
Caveau Ferlus, 5 Avenue de la gare, 34120 Tourbes
04 67 93 50 61 ou 06 20 44 77 92

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *