En primeur
commentaires 2

Rétrospective de l’année 2017

Avant de nous lancer à palais déployé dans cette nouvelle année, retournons-nous sur les moments forts de 2017…

Tout d’abord, j’ai bien travaillé ! 55 vins ont eu le privilège de ma plume, soit bien plus qu’en 2016 et 2015. Fruit du hasard ou d’un étalonnage hors pair, mon palais s’est teinté des mêmes couleurs que l’année dernière au pourcentage près : en rouge à 40%, blanc à 36% et rosé à 20%.

Mea culpa. Je n’ai pas tenu une de mes bonnes résolutions. Celle de déguster plus de Champagne. Ne vous inquiétez pas, j’ai déjà prévu une escapade champenoise en mai.
Par contre, je n’ai pas fait défaut à celle de me pencher sur les vins des Côtes du Rhône.

Cette année, mon vignoble de cœur, le Languedoc, s’est fait détrôner par les vins étrangers (j’espère que mes ancêtres ne liront pas ce billet !). Non pas que je renie mes racines, je suis très attachée à nos vins français, mais j’ai eu envie de découvrir de nouveaux cépages autochtones et des terroirs insolites. Mon voyage en Autriche a juste été fabuleux, à la rencontre du Grüner Veltliner (voir billet Autriche, mes 2 vins chouchous de Kamptal) et des superbes Sauvignon de Styrie (voir billet Autriche, mes 2 vins chouchous de Styrie). J’ai aussi profité de salons internationaux pour éveiller mes sens (Le Pink Rosé Festival, Millésime Bio).

Je me suis enthousiasmée en mariant des vins et des plats. Notamment lors de la soirée organisée par le Château Jean Faure pendant Vinexpo. L’une des plus belles expériences d’accords mets et vins de ma vie !

J’ai visité des lieux hors du commun où l’art et le vin se donnent la main : le Château Les Carmes Haut-Brion, le Château Chasse-Spleen, l’Art en Cave à Saint-Chinian.

Je me suis amusée en abordant des sujets originaux : quels vins pour quel candidat à la présidentielle ?, le vin est-il aphrodisiaque ?, quels vins contre la crise de la quarantaine ?, 5 vins rouges qui font bronzer.

Je me suis engagée en vue de défendre l’égalité des sexes et de lutter contre les discriminations. J’ai adhéré à l’association Women do Wine qui a pour but de mettre en lumière les femmes sous-représentées médiatiquement dans le monde du vin.
Je me suis lancée dans une série d’interviews intitulée « les femmes du vin au fil du raisin », afin d’éclairer les femmes travaillant dans l’univers du vin et de toucher du doigt les difficultés qu’elles peuvent rencontrer.

J’ai fait saliver les héraultais en leur présentant mes belles bouteilles dans l’émission Les Héros de la Vigne sur France Bleu Hérault.

J’ai crevé le petit écran en présentant le Languedoc sur France Télévisions dans les spots œnotouristiques Une Minute, un Vignoble.

Une année de vadrouilles passionnantes, rythmée par des épisodes où je me ressource au Domaine la Vivarelle.

Mon souhait le plus cher pour cette nouvelle année est que les vigneronnes et vignerons fassent fi des sujets qui les opposent afin de se donner la main pour défendre leur métier et l’ensemble de la filière vin. Parce qu’elle le vaut bien !

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *