Tire-bouchon
Laisser un commentaire

Mon vin du weekend #84

En cette période de réconciliation, ce weekend on fait l’unanimité avec un Viognier…

Je vous avais parlé du Château Salitis il y a déjà quelques années alors que je retrouvais mes premières amours (Mon vin du weekend #22).

C’est un domaine qui me tient tout particulièrement à cœur. Auquel je suis liée par une belle amitié, et dont les vins expriment l’exception du Cabardès, un vignoble de transition entre influence atlantique et douceur méditerranéenne.
Un terroir aux 2 visages, « entre Vent d’Est et Vent d’Ouest », qui a su composer, donnant naissance à un Viognier sincère et raffiné.

Son approche est délicate, sur des parfums de fleurs blanches. Il s’ouvre ensuite pour révéler toute sa splendeur. Gingembre, poire Louise Bonne, abricot frais, écorce de citron confit, silex, s’offrent alors à nous avec ravissement.
Sa bouche, fraîche et élégante, s’accorde parfaitement avec nos premières sensations. Une belle amplitude, équilibrée avec justesse d’une pointe d’amertume et d’une finale vibrante et saline.

Un Viognier qui n’est pas ostentatoire, dont on ne se lasse pas, le compagnon idéal de tout un repas.
En entrée avec une verrine avocat et truite fumée, suivie d’un couscous de la mer, un reblochon d’été et une tarte tatin aux pêches jaunes.

Un vin pour un moment de partage et de plaisir entre amis !

Où le trouver ?
Château Salitis, Anne Marandon et Frédéric Maurel, 11600 Conques-sur-Orbiel
04 68 77 16 10, salitis@orange.fr
Prix : 9,50€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *