Tire-bouchon
Laisser un commentaire

Mon vin du weekend #60

Chose promise chose due, afin de célébrer dignement mon soixantième vin du weekend, je vous ai ramené une bouteille de mon échappée bourguignonne !
Un Saint-Aubin blanc 1er cru « en Remilly » du Domaine Bohrmann pour nos noces de diamant…

Saint-Aubin est une appellation village du sud de la Côte de Beaune comportant 30 climats classés en Premier Cru. D’une superficie de 158 ha, sa production est majoritairement orientée vers des vins blancs (72%) tendus et minéraux caractéristiques de ce terroir de terres blanches argileuses et très calcaires.

Je vous avais parlé de l’association Femmes et vins de Bourgogne lors de mon billet consacré à la Journée internationale des droits de la femme. Et bien, figurez-vous que j’ai eu la chance de rencontrer l’une d’elles lors de ma visite au Domaine Bohrmann.

D’origine belge, Sofie Bohrmann est la propriétaire de cette exploitation de 12 ha depuis 2002. Une équipe jeune (Sofie et Dimitri, le régisseur), pour écrire une nouvelle histoire et insuffler un vent de modernisme au vignoble traditionnel de Bourgogne !

Une robe étincelante aux nuances dorées. Un nez qui se révèle différent à chaque instant. Laissez-vous emporter par vos sens, plonger dans votre passé olfactif pour y découvrir des petites fleurs jaunes, des arômes de silex, mentholés, poivrés, de fruits exotiques. Sa bouche est comme une caresse, elle vous enveloppe avec grâce, se teinte de fraîcheur, puis s’étire fabuleusement sur des notes de pamplemousse rose.

Un vin haute couture (prix 34€) pour nos noces de diamant, témoin d’un Chardonnay qui s’est épanoui au fil du temps. A réserver pour un moment où l’on a envie de belles choses, subtiles et raffinées. A accompagner avec des mets fins qui le méritent ; noix de Saint-Jacques juste snackées, sole de ligne, truite sauvage…

Un Saint-Aubin pour illuminer notre weekend !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *