Tire-bouchon
Laisser un commentaire

Mon vin du weekend #44

Avez-vous déjà visité un domaine pendant la période des vendanges ? Il s’y dégage une effervescence envoûtante…

trie

J’ai eu la chance de rentrer dans l’intimité du Château Brown lors d’une matinée ensoleillée réservée au Sémillon.
Une équipe d’habitués, joviale et concentrée, sécateur élancé à la main, s’attache à cueillir et à trier méticuleusement des grappes dorées. Ensuite, direction la cave afin de déguster les tout premiers jus de Sauvignon Blanc déjà très prometteurs.

raisins

verre

Depuis son arrivée en 2004, Jean-Christophe Mau a pris soin de son vignoble : la maîtrise de l’équilibre des souches, le tri minutieux d’une vendange récoltée à maturité représentent des facteurs indispensables à l’obtention de vins de qualité.

Et je peux vous dire que le résultat est au rendez-vous !

Le Château Brown blanc 2013, AOP Pessac-Léognan, a l’étoffe d’un grand vin ! Un nez très fin d’épices douces, de fruits exotiques (litchi, ananas), de fleur racée (fleur de sureau) et d’une pointe réconfortante de miel d’acacia. Une bouche renversante d’onctuosité, une puissance étonnante rafraîchie par de la vivacité, une persistance dingue sur des notes gourmandes.

Un oiseau rare (prix 25€) pour un bel instant de gastronomie : saumon sauvage fumé, sauté de veau aux girolles, tripes à la mode de Caen.
Un vin que je vois très bien accompagner la fameuse cuisine cantonais et sichuanaise de mon ô combien vénéré restaurant Au Bonheur du Palais (avis aux bordelais !).

chapeau

Monsieur Brown, je vous lève mon chapeau !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *