Tire-bouchon
Laisser un commentaire

Quel vin après une journée shopping ? #1

Je ne vous avais jamais dit pourquoi La WINEista ?
Pour faire un p’tit clin d’œil à mon côté fashionista !

En cette période de soldes acharnés, alors que la deuxième démarque bat son plein, je me suis posé la question existentielle par excellence : quel vin après une journée shopping ?

Les journées shopping se suivent (pas assez) mais ne se ressemblent pas. Elles peuvent faire chou blanc ou, a contrario, être fatales pour notre CB.

Quel vin quand rien ne va ? Quand on n’arrive pas à enfiler, malgré nos efforts acharnés, ce magnifique chino moutarde, pourtant disponible dans notre taille habituelle. Quand tout ce qui nous plaît sur cintres s’avère beaucoup moins saillant sur la bête. Quand le dernier 38,5 de cette sublimissime paire de Michel Vivien nous passe sous le nez. Et en plus elle est habillée comme un sac ! Quel gâchis !

Un brin énervée, les pieds en compote et le moral dans les chaussettes, comment éviter de se fusiller la soirée à venir ?
En ce faisant, ENFIN plaisir en débouchant une bouteille qui saura ravir toutes les parcelles de notre personne bien malmenée, pardi !

chantegrive

La cuvée Henri Lévêque du Château de Chantegrive, AOP Graves, 2009. La quintessence du Merlot (50%) et du Cabernet Sauvignon (50%) se retrouve dans nos verres sur des notes chocolatées, une bouche opulente structurée par des tanins à la présence soyeuse.

Pierreti

La cuvée Sélection Vieilles Vignes du Domaine Pieretti, AOP Coteaux du Cap Corse, 2009, nous transporte au cœur du maquis Corse. Elle est issue d’une vieille vigne de Nielluccio Noir et Alicante Bouschet Noir. Un nectar épicé, au palais tendu, minéral, enrobé de tanins mûrs, à la finale saline. Un vin haute couture !

negly

La Porte du Ciel avec le Château La Négly, AOP Languedoc La Clape, 2011. Un assemblage céleste de Syrah (70%) et de Grenache Noir (30%) dont la vaste palette aromatique, tout en finesse, la bouche suave et complexe, la finale éternelle vous feront atteindre le septième ciel !

Et si on se retrouvait très vite pour la troisième démarque ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *