Tire-bouchon
Laisser un commentaire

Mon vin du weekend #34

Il y a des vins qui accompagnent une tranche de vie, qu’on laisse de côté une fois la page tournée, puis que l’on retrouve avec émotion après quelques années. Ce weekend, je renoue avec le passé pour la cuvée Vertiges, Les Terroirs du Vertige, AOP Corbières, 2011.

Son nom fait référence aux « Citadelles du Vertige », les châteaux cathares de Peyrepertuse et Quéribus, qui dominent le terroir des Hautes Corbières.
Elle est l’œuvre de 130 vignerons qui ont regroupé leurs moyens et leurs savoir-faire au sein de la cave coopérative « Les Terroirs du Vertige » située sur la commune de Talairan dans l’Aude.

Vertiges est issue d’un assemblage appliqué de Syrah (90%), Grenache Noir (5%) et Carignan Noir (5%), implantés sur des coteaux entre 250 et 400 mètres d’altitude.

Une robe profonde, lumineuse, d’un rouge cerise bigarreau appétissant où se reflètent des nuances ambrées ; un nez enjôleur, gracieux, sur des notes épicées (garrigue, poivre du Sichuan), fruitées (confiture de myrtilles) ; une bouche de gourmet, des tanins ronds et soyeux, une attaque charnue rafraîchie par une jolie vivacité, une finale sur des arômes de petits fruits noirs confiturés et de cacao.

Un vin rouge enchanteur (prix 7,80€), pour faire taire les mauvaises langues et prouver que l’on peut trouver des pépites en cave coopérative !

Une belle fraîcheur lui permettant d’accompagner des mets gourmands un peu grassouillets : suprême de pintade, côte de bœuf, petit salé aux lentilles, cassoulet.

Une dégustation qui donne le vertige !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *