Autour du vin
Laisser un commentaire

Que boire avec un Petit Pâté de Pézenas ? #2

Tout juste sortie de ma visite « Aux Palais des Délices », les papilles attisées par tant de mystères, j’ai eu envie de dégoter le compagnon parfait pour nos Petits Pâtés préférés.
Quel vin a remporté la palme de l’accord idyllique avec ces petites bobines de caractère?

Pour de plus amples informations concernant l’historique et la recette mystère des Petits Pâtés de Pézenas, je vous invite à consulter mon précédent billet.

Un petit rappel, à la dégustation, on est d’emblée séduit par le craquant extraordinaire de la pâte auquel vient s’ajouter la douce tiédeur de la farce au goût complexe. Une farce au grain fin, à la dominante sucrée et épicée complétée d’une note animale juste salée.

Pour cet exercice palpitant, je me suis restreinte à 6 vins (sinon ça faisait beaucoup !) de couleurs différentes : deux blancs, deux rosés, un rouge et un vin ambré.
Concernant les blancs et rosés, mon choix s’est porté sur des vins de gastronomie, aux arômes complexes, élégants et à la bouche ample.
J’ai opté pour un vin rouge exprimant des notes épicées, rond, suave, aux tanins soyeux.
Pour terminer, je me suis laissée tenter par un Vin Doux Naturel, réputé pour des accords réussis avec des mets sucrés.

photo-vin-bis

Sur le grill (de gauche à droite) :
Un Chardonnay, Sous la grange du Piffé, produit en Vin de France à Nizas (34), 2013.
Un Viognier du Domaine de Gourgazaud, IGP Pays d’Oc, 2013.
Un rosé du Château Mire l’Etang, Corail, AOP Languedoc, 2013, à base de Syrah, Grenache Noir et Cinsault.
Un rosé du Château de Valflaunès, Par Hasard, AOP Languedoc – Pic Saint Loup, 2013, composé de Syrah et Grenache Noir.
Un vin rouge de Syrah du Domaine Combier, Laurent Combier, AOP Crozes-Hermitage, 2012.
Un Rivesaltes ambré du Domaine Sarda-Malet, Le Serrat, 2000, issu de Grenaches Blancs et Gris.

photo-gagnants

Afin de débuter un repas en beauté, nos Petits Pâtés se marient à merveille avec le rosé du Château de Valflaunès. Un vin au nez expressif, tout en dentelles, sur des notes fruitées de pêche de vigne, citron confit, groseille et d’épices (thym citron), à la bouche élégante, enveloppante, à la finale fraîche. Un accord qui a du peps et qui vous mettra en appétit !

En dessert, le couple idéal, Sarda-Malet et Petits Pâtés, réveille nos sens. Un nez d’une complexité affolante, poivre blanc, miel, angélique confite, pâte de coing, clous de girofle, une bouche très bien équilibrée, dynamique et gourmande, qui persiste à l’infini…

Les Petits Pâtés de Pézenas, servis tièdes, se consomment principalement en entrée. Une piste reste donc à creuser afin de trouver le vin blanc qui saura les épanouir.
Avis aux amateurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *