Tire-bouchon
Laisser un commentaire

Mon vin du weekend #17

Ce weekend, j’ai eu envie de déguster quelque chose de différent, de dépayser mon palais, de partir dans des contrées lointaines à la recherche du vin qui me fera voyager et qui saura me surprendre !
Et voilà, je suis tombée raide dingue d’un Sauvignon Blanc de Nouvelle-Zélande, Domaine Georges Michel, cuvée Golden Mile, 2011.

La Nouvelle-Zélande, et plus précisément la région du Marlborough, est « the place to be » du Sauvignon Blanc.
Je n’oserais bien sûr omettre les deux berceaux de ce cépage français ; la vallée de la Loire et le Bordelais. Mais, il faut dire que c’est cette région au climat frais, sec et ensoleillé, située dans cette île du sud du bout du monde qui est à l’origine du succès interplanétaire du Sauvignon Blanc !

Ce cépage ne fut planté que dans les années 70, mais, le Sauvignon Blanc de Nouvelle-Zélande, a rapidement conquis les pays anglophones (Angleterre, Etats-Unis, Australie, Canada) en révolutionnant le monde de l’œnologie et du marketing.
Une nouvelle expression du Sauvignon est alors apparue avec des vins mordants, aux saveurs d’agrumes et de fruits tropicaux.

Une communication active basée sur le cépage, réalisée par les producteurs regroupés au sein de « The New Zealand Wine organization », lui a assuré une renommée mondiale indétrônable !

Le Domaine Georges Michel, créé en 1997, est situé dans une zone réputée de la région du Marlborough ; le terroir de Rapaura, surnommé le «Golden Mile».
Vous me direz que c’est un nom bien français pour un établissement néo-zélandais ! En effet, le propriétaire (du même nom) est un bourguignon (l’ancien propriétaire de Château de Grandmont).
Le vignoble totalise 35 hectares qui produisent principalement des vins blancs (Sauvignon Blanc, Sémillon, Chardonnay, Viognier) mais aussi des vins rouges dont un Pinot Noir qui fait des ravages et qu’il me tarde de découvrir !

D’une robe étincelante jaune pâle aux nuances vertes ; d’un nez frais et intense aux notes de fruits exotiques (ananas, mangue), de citrus (citron vert, pamplemousse) et de fleurs d’acacia juste fanées ; d’une bouche élégante et mordante, sur une belle finale de pamplemousse.

Un grand vin typique des fameux Sauvignon Blanc de la région du Marlborough (au prix de 18€) qui pimentera vos apéros agrémentés de palourdes poêlées ou d’anchois à l’huile d’olive et qui passionnera vos repas en accompagnement d’une dorade grillée, d’un bar au fenouil puis d’un reblochon d’été !

Un Sauvignon Blanc néo-zélandais pour un weekend sur des notes sauvages et enchanteresses !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *