Tire-bouchon
Laisser un commentaire

Mon vin du weekend #10

A peine rentrée du 54ème Congrès des Œnologues organisé par la région Alsace et avant même de rédiger l’article relatif à cet événement du tonnerre, et bien voilà, je ne peux pas résister à la tentation de vous faire partager une de mes trouvailles !

La cuvée Pinot Gris Réserve du Domaine Albert Boxler et, en prime, un jumelage avec la pétillante Jenna, du blog Le Bistro de Jenna, pour vous proposer un accord mets et vin qui décoiffe !

Le Domaine Albert Boxler fait partie du top 10 des fleurons alsaciens. C’est une propriété familiale de 13 ha, située sur les terroirs granitiques, autour de Niedermorschwihr (si j’ai oublié une consonne, ne m’en voulez pas !).

Le Domaine est aujourd’hui dirigé par Jean Boxler (le petit fils d’Albert) et sa femme Sylvie qui oeuvrent avec talent et respect du terroir pour donner naissance à des grands vins d’une pureté remarquable.

photo-2bis

La majorité des parcelles sont situées sur les grands crus Sommerberg et Brand, des coteaux très pentus où les vignes sont plantées en terrasse. Un paysage magnifique et une réelle prouesse pour les personnes qui y travaillent. Certains travaux nécessitent même l’utilisation d’un treuil afin d’éviter de dévaler la pente !

La balade valait le détour, sous le soleil alsacien.
Pour tout vous dire, je me suis échappée, le temps d’une journée, du programme officiel pour partir à la découverte du vignoble alsacien (c’est le Congrès des Œnologues off). C’est à cette occasion que j’ai pu rencontrer Sylvie que je tiens à remercier pour son accueil chaleureux, son discours passionné et pour cette dégustation mémorable.

Ce weekend, je vous propose donc de déboucher une bouteille de Pinot Gris Réserve, AOP Alsace, 2011.

Une robe jaune aux reflets dorés ; un nez élégant et complexe sur des notes d’abricot sec, d’agrumes, de mangue, avec une touche de fleur de printemps ; la bouche révèle un superbe équilibre, une pointe d’acidité, beaucoup d’ampleur et de soyeux, une finale longue et élégante dominée par des arômes d’abricot sec et de miel.

Un grand vin tout en finesse et complexité (prix 15€) qu’il fera bon déguster avec le fameux « Poulet Butternut au curry tout doux » proposé par la talentueuse Jenna sur son blog Le Bistro de Jenna.

Un mariage suave d’exotisme, de sucrosité, relevé par une jolie touche d’acidité, pour un weekend pimenté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *