Tire-bouchon
Laisser un commentaire

Ce vendredi, tous dans le 66 !

Ce vendredi, les Vendredis Du Vin nous embarquent sur la route 66.
Bien loin des « diners », des burgers, des déserts texans, des Cadillac démesurées, de la Shiraz de la Napa Valley, laissons-nous séduire par une bonne cargolade, les falaises de schiste dominant Maury, les barques catalanes hautes en couleurs et les vieux gobelets de Grenache Noir.

Le vignoble du Roussillon débute au nord avec le massif des Corbières, continue au sud avec le massif des Albères, à l’ouest par le pic du Canigou et se termine à l’est par Banyuls et ses vignes en étagères sur la Méditerranée.
Avec 14 AOP, 3 IGP et 23 cépages, c’est une terre de contrastes, de diversité, de richesse, de charme qui ne vous laissera pas indifférent !

Le Roussillon est très connu pour ses Vins Doux Naturels ; Banyuls, Maury, Rivesaltes. Cependant, depuis quelques années, le vignoble a subi une réelle mutation avec des campagnes d’arrachages importantes et une réorientation qualitative de sa production. Dans les années 60, les vignes qui couvraient encore quelque 70 000 ha ne représentent plus aujourd’hui que 24 298 ha.
La production annuelle moyenne est de 936 347 hl, dont 235 540 hl de Vins Doux Naturels, 292 000 hl pour les AOP vins secs et 408 807 hl pour les IGP.

Sur la route 66, le choix fut difficile, je me suis arrêtée au Domaine La Toupie, une petite propriété de 9 ha, nichée au pied du Canigou, près du village de Maury.
Je me suis laissée emporter par Jérôme, un jeune passionné plein de projets, qui bichonne ses vignes et les vins qui en émanent depuis 2012.

Le Domaine La Toupie fait référence à une toupie gyroscopique, transmise dans la famille de Jérôme de génération en génération. Une fois en mouvement, elle garde son équilibre comme pour évoquer le juste équilibre entre les hommes et le terroir que l’on retrouve dans l’équilibre des bons vins.

Au Domaine La Toupie, je me suis laissée séduire par la cuvée Pirouette, AOP Côtes du Roussillon, 2013.
La cuvée Pirouette est issue d’un assemblage de Grenache Noir (50%), Syrah (45%) et Mourvèdre (5%) vinifiés selon deux méthodes différentes ; une vinification en rouge « classique » et une macération carbonique (lien) sur la Syrah, qui s’assemblent parfaitement et confèrent au vin une complexité aromatique affriolante.

Un nez expressif sur le fruit (fruits rouges, abricot), nuancé de parfums de garrigue et d’une pointe d’olive noire. Une bouche à l’équilibre charmeur, de la fraîcheur, des tanins soyeux, une belle finale épicée.

Une Pirouette gourmande, fraiche et élégante au prix bien mérité de 8€. A déguster à l’apéro en picorant de la charcuterie catalane ou le temps d’un repas avec des côtelettes d’agneau grillées accompagnées d’un gratin d’aubergines.

Un vin plaisir pour lequel vous n’aurez pas besoin de vous en sortir par une Pirouette !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *